01 58 86 79 68 Rappel gratuit

21 / 01 / 2021

La sélection de L’Opinion – Risques d’entreprise sur la thématique du risque cyber

Retrouvez les témoignages de Gilles Bénéplanc, Directeur Général du groupe Adelaïde et de Verlingue et Frédéric Chaplain, Directeur IARD de Verlingue dans le dossier de l’Opinion du 21 janvier 2021 dédié aux Risques d’entreprise sur la cyber-résilience.

 

La cyber-protection, une urgence vitale

Depuis quelques années le risque cyber augmente dans les entreprises, entraînant une multiplication des attaques par ransomware.

Ces cyberattaques peuvent avoir des graves conséquences sur l’entreprise touchée mais aussi sur son écosystème (clients, prestataires, donneurs d’ordre…).

 

Une priorité pour les dirigeants

Il y a quelques années, la cybersécurité était un « objet inconnu » pour la plupart des dirigeants d’entreprise. La notion était plutôt synonyme de coûts, de manque de moyens et de ressources.

Les réglementations deviennent alors de plus en plus sévères pour ceux qui ne prennent pas la mesure du risque et la prise de conscience s’est intensifiée.

 

RSSI, un métier clé au sein des organisations

La DSI, Direction des Systèmes d’Information, a vu son rôle évoluer. Elle a un rôle transversal, qui touche à toutes les activités, tous les métiers de l’entreprise, mais aussi à tous les acteurs de son écosystème (employés, partenaires, clients, fournisseurs, prestataires).

 

Les bons réflexes pour éviter une intrusion

«La question n’est plus de savoir si les entreprises vont subir une cyberattaque, mais quand celle-ci va arriver» Frédéric Chaplain, Directeur IARD Verlingue.

Pour prévenir les risques au maximum, il est indispensable de s’organiser rapidement, se répartir les tâches de façon rigoureuse et mettre en place un guide des bonnes pratiques qui permettra d’atténuer les effets d’une cyberattaque (effectuer des sauvegardes régulières externalisées, sensibiliser les employés, déterminer les points de vulnérabilité du système d’information).

 

«Aucune entreprise n’est à l’abri d’une attaque !»

La crise sanitaire a accéléré la transformation numérique, ce qui a augmenté l’exposition aux cyber-risques des entreprises, notamment des PME.

Ces attaques concernent toutes les entreprises, dès lors qu’elles sont un tant soit peu connectées et informatisées. Rien ne peut les protéger d’une attaque.

 

«L’offre cyber va devenir l’assurance responsabilité civile ou incendie du XXIe siècle»

Le risque cyber est devenu un véritable sujet d’actualité avec une réelle prise de conscience de la part des entreprises vis-à-vis des cybercriminels. Avec le nombre croissant d’attaques, les individus se sentent davantage concernés et mettent tout en oeuvre pour trouver des solutions.

Gilles Bénéplanc, Directeur général du groupe Adelaïde et de Verlingue, déclare «D’ores et déjà, nous voyons des assureurs refuser de coter une assurance responsabilité civile à des mandataires sociaux s’ils n’ont pas souscrit une assurance cyber».